Comment ça fonctionne ?

Une éolienne utilise le vent pour faire tourner un rotor qui permet de convertir l’énergie cinétique en énergie mécanique, puis en énergie électrique au travers du générateur. Le rotor est fixé à une nacelle en haut du mât qui est orientable pour suivre la direction du vent. La hauteur du mât est un facteur décisif pour l’efficacité d’une éolienne, puisqu’elle permet de capter les vents aux endroits où les vitesses sont les plus importantes.

Au cours des dernières décennies, la technologie s’est rapidement développée, permettant de rendre les éoliennes toujours plus performantes. En outre, les nouvelles générations d’éoliennes utilisent des solutions technologiques pour limiter l’impact sur l’environnement et l’humain. Elles sont par exemple équipées de pales aux extrémités recourbées avec des sortes de peignes fixés sur leur bord arrière pour réduire le tourbillonnement de l’air et par conséquent les émissions sonores, de systèmes d’arrêt automatique en période de migration d’oiseaux ou encore des pales chauffantes pour éviter la projection de glace.