Un processus participatif et d’intérêt public

L’intérêt public est au cœur du développement de l’énergie éolienne. Il est bien reconnu par la population suisse qui a confirmé la volonté de développer les énergies renouvelables en acceptant la Stratégie énergétique 2050 lors de la votation du 21 mai 2017.

En plus de contribuer à la sécurité d’approvisionnements énergétique de la Suisse, cette énergie renouvelable et indigène émerge d’un processus décisionnel participatif qui inclut les acteurs privés (associations, habitants, usagers) ainsi que les administrations communales, cantonales et fédérale.

Le développement de l’énergie éolienne est régi au niveau territorial par les Plans directeurs cantonaux qui coordonnent toutes les activités qui ont des effets sur le territoire et servent également de référence lors de la planification communale et régionale. En outre, chaque parc éolien requiert une étude d’impact environnemental détaillée garantissant au projet un respect des dispositions légales et la prise en considération de tous les intérêts représentés. La responsabilité finale de délivrer l’autorisation de construire et de la modification du plan d’aménagement local incombe aux communes.